Pousses Urbaines

Le but des manifestations Pousses Urbaines est d'aborder auprès du grand public et des instances politiques les réalités vécues par les enfants en ville, quelles que soient leurs origines sociales ou culturelles.

La ville est le terrain de multiples expériences qui participent au développement des jeunes citadins et donc aussi à celui des citoyens de demain. Pousses Urbaines met en avant le regard des enfants face au monde qui les entoure et particulièrement celui de la ville dans laquelle ils habitent.

Pousses Urbaines est piloté par la délégation à l'enfance de la Ville de Lausanne et a pour objectif de rendre visible le point de vue des enfants citadins sur les différentes facettes de leur vie.

 

Actualités

L'édition 2016 est consacrée à un questionnement autour de l'aménagement de la future place de la gare de Lausanne. Pour le projet Pôle Gare, des ateliers vont être menés afin de prendre en compte le point de vue des enfants.

 

Lausanne, commune amie des enfants!

Depuis 2012, La Ville de Lausanne s'est vue décerner le label de l'UNICEF pour son engagement envers les enfants.

 

Editions précédentes

La première édition en septembre 2007 lançait l'interrogation «La ville: un bienfait pour les enfants?». En 2008, avec «Les transports publics bougent avec les enfants», l'accent a été mis sur les déplacements. Intitulée «Culture Ouvre-toi!», l'édition 2009 proposait la visite insolite et gratuite de 7 lieux culturels lausannois. En 2010, l'urbanisme était au coeur du projet, avec l'exposition «Tour à Tour» illustrant que si les enfants grandissent, la ville grandit aussi ! L'édition 2011 avait pour titre «Lausanne, je t'aime ou je ne t'aime pas» dans le cadre de la démarche de labellisation «Commune amie des enfants», initiée par l'UNICEF. Entre 2012 et 2013, «Un jeu d'enfant, la ville?» questionnait le jeu dans l'espace urbain. En 2014, Pousses Urbaines a apporté son aide au CHUV dans le cadre de la construction du nouvel Hôpital des enfants. Sous le titre Lire en ville, la ville comme lieu de lecture, l'édition 2015 questionnait le rapport des enfants à la lecture.